Hanssen – La métallerie créative

Innovation balmera

La Métallerie HANSSEN s’est penchée sur l’usage et le symbole que contient l’habitat social et notamment pour une population à la recherche de la praticité non onéreuse, malheureusement souvent au détriment de l’usage et de la valorisation personnelle.

Les balcons BALMERA (brevetés par Christian Hanssen) apportait déjà une innovation performante et atypique, celle de pouvoir rajouter un balcon à n’importe quel bâti (en construction ou existant) tout en permettant la récolte de l’eau de pluie. Déjà un avantage rapporté, utile et créateur de valeur pour les locataires des habitats sociaux. Partant de ce principe déjà intelligent, Tamim Daoudi, grâce à son étude design, à apporté au projet un rôle social et humain. Celui d’apporter des usages et des moyens de consommation et de vie au quotidien à forte valeur ajoutée pour une frange de la population devant se restreindre et ne pas attendre plus que d’avoir un toit et des murs. L’évolution design des balcons BALMERA permet d’apporter des outils d’émancipation alliant beauté et praticité.

En parfaite logique avec les efforts induits grâce aux différentes politique gouvernementales de développement des habitats sociaux (accession et valorisation), les balcon BALMERA apportent une preuve d’augmentation de la qualité de vie en partageant des outils et des installations pratiques, C’est également une valorisation visuelle et de sens dans les nouveaux programmes de construction ou de rénovation des habitats sociaux en permettant d’intégrer des notions vitales comme le développement durable, la consommation raisonnée et l’intégration sociale ayant pour conséquences positives l’amélioration du vivre-ensemble. Et ce en apportant une optimisation budgétaire de construction ou de mise en place. C’est une solution systémique où toutes les parties prenantes sont gagnantes, quelles soient commerciales ou citoyennes.

Le saviez-vous n°1 :
La récupération des eaux

Un appartement de 8m2 sur Strasbourg dont la pluviosité est de 0,7m par an peut récolter 8 x 0,7 = 56 m3 d’eau soit 5600 L. A comparer avec la consommation domestique moyenne qui est de 60 000 litre par habitant et par an.

Télécharger la note >

Le saviez-vous n°2 :
la Règlementation Thermique pour les balcons

Dans un bâtiment existant isolé par l’extérieur, il n’y a à priori pas d’endroit privilégié aux échanges entre intérieur et extérieur (pont thermique), excepté au niveau du balcon. D’où l’apparition d’une perte de confort en été comme en hiver due aux écarts de température.

Il ne restera plus alors qu’à traiter tout ce qui est traversant. Le but est de désolidariser le balcon (en isolation par l’extérieur) de la façade (en isolation par l’intérieur).

Un mètre de balcon non traité représente :

  • 77 kWh de consommation supplémentaire/an
  • 10 litres de fuel supplémentaires/an
  • 5kg de CO2 rejetés supplémentaires/an
Télécharger la note >